Acepo | Katori Shinto Ryu
56
page,page-id-56,page-template-default,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-9.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.11.1,vc_responsive

Katori Shinto Ryu

Le Tenshin Shoden Katori Shinto Ryu est une des plus anciennes traditions martiales du Japon. Vieille de près de 600 ans, elle est déclarée « Trésor Culturel ». Cette école fut créée en 1447 par Iizasa Choisai Ienao. Selon la légende, celui-ci eut la révélation de son art lors d’une illumination mystique lorsqu’une divinité lui apparut durant une retraite dans le sanctuaire de Katori.

katoriacepo1

Le Katori Shinto Ryu comprend l’iai-jutsu (dégainé du sabre), le ken-jutsu (escrime au sabre), le bo-jutsu (bâton), le naginata-jutsu (hallebarde), le ryoto (escrime à deux sabres), le kodachi (escrime au sabre court), le so-jutsu (lance),…

katoriacepo4

Au travers de formes codifiées, ce Kobudo développe la coordination gestuelle, la rapidité de l’action, la vigilance, la précision et la maîtrise du mouvement adverse autant que de soi-même. L’utilisation d’une arme accroît le danger et par là même, la concentration du pratiquant, qui apprend à contrôler son corps, ses émotions, sa respiration ainsi que la distance (maai) et le rythme du combat (hyoshi).

katoriacepo2

L’étude du Katori Shinto Ryu vise à former des êtres équilibrés, maîtres de leur corps et de leur mental, intègres, tant moralement que physiquement.

L’effort sur soi-même, constamment renouvelé, la patience, l’engagement total de soi, la discipline, l’humilité ainsi que l’ardeur dans la pratique sont des qualités normales requises et enseignées par cette tradition ancestrale.

katoriacepo3

La direction technique est assurée par Philippe Banaï, 5e dan et représentant officiel du Yuishinkan Sugino Dojo de Kawasaki pour la Belgique. Il est assisté par Eric Leempoels, 4e dan.