Acepo | Tradition
22
page,page-id-22,page-template-default,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-9.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.11.1,vc_responsive

Tradition

Le lieu d’étude est appelé en japonais “dojo”. C’est le lieu où l’on étudie la Voie (Do). La Voie englobe un apprentissage d’une gestuelle propre à l’école, mais aussi une éducation personnelle plus profonde. Hormis les gestes, il faudra aussi canaliser les divers courants perturbateurs que le monde “moderne” met sur notre route. Le seul assaillant qui ne nous quittera jamais reste nous-même. Ce sera le plus féroce. Ceci fait aussi partie de l’apprentissage. L’ACEPO se démarque dans le monde des dojos par son accent traditionnel. L’ACEPO reste attaché aux valeurs essentielles qui nous ont été transmises par les précurseurs, loin des considérations politiques ou mercantiles. Nous avons eu la joie de recevoir un enseignement pur, nous nous devons de le transmettre le plus parfaitement possible. Il n’y a aucune place pour autre chose que la rigueur et la recherche du geste parfait. Depuis 60 années cela se passe ainsi et depuis des centaines d’années les Maîtres Japonais nous montrent le chemin. Notre Dojo n’est pas une “salle de sport”, c’est un endroit exclusivement dédié à la pratique martiale.

Nos tatamis ne seront jamais non plus un “ring” sur lequel le plus musclé viendra entretenir un égo surdeveloppé. Il n’y a aucune place pour cela. L’étiquette et le comportement font aussi partie de l’attitude mentale correcte qui permet une étude conviviale parfaitement partagée. Le respect des autres commence par une attitude correcte vis-à-vis de soi-même. Ce sera déjà un pas dans la Voie. Une rigueur de soi-même parfaitement acceptée est génératrice d’une attitude correcte propre à developper la conscience de notre place dans le monde qui nous entoure. La tête doit commander le corps; n’acceptez jamais l’inverse. L’ACEPO actuel est l’aboutissement d’une longue lignée de pratiquants qui auront marqué l’évolution des Arts Martiaux en Belgique.